Un pont en acier imprimé en 3D à Amsterdam

Le premier pont en acier entièrement construit grâce à la technique de l’impression 3D a été inauguré hier à Amsterdam par la reine des Pays-Bas. Le projet a demandé six mois d’impression pour un poids total de six tonnes. Cette passerelle [voir la photo], longue de 12 mètres, a été installée au-dessus d’un des nombreux canaux du vieux quartier de la ville. La structure comprend également des capteurs, chargés de mesurer ses différentes caractéristiques, comme les vibrations, la température ou encore la fréquentation. Ces données sont étudiées en direct par ordinateur, sur un modèle numérique du pont. L’objectif est de prévenir de potentielles défaillances en observant l’état de la structure et son évolution au fil de son utilisation. La passerelle va rester installée pendant deux ans, selon l’université de Twente, qui participe au projet.

Souce : brief.me & Slate

Genoa Bridge Collapse: The Road to Tragedy

La genèse d’une tragédie. Le New York Times a reconstitué l’enchaînement des faits qui ont conduit à la chute du pont Morandi à Gênes, en Italie, le 14 août 2018. L’article s’ouvre par une photo vertigineuse prise au-dessus des ruines et se poursuit par des schémas explicatifs. Il retrace l’origine du pont, en pointe les failles et relève les négligences de la part de la société concessionnaire.

Source : Genoa Bridge Collapse: The Road to Tragedy – The New York Times

Ligne D du tramway, vers Kehl : l’arc hissé au-dessus du pont Citadelle

Après la mise en place du tablier, c’est au hissage de la partie médiane de l’arc du pont que des salariés de la CTS et les médias ont été conviés hier. Dès la fin de cette semaine, l’arc sera complet. D’un poids de 400 tonnes, il assurera à terme la fonction de soutien du tablier, qui pèse 1 300 tonnes.

Source : [DIAPORAMA] Ligne D du tramway, vers Kehl : l’arc hissé au-dessus du pont Citadelle