Bus, métro et train en illimité : l’Autriche lance son “ticket climat” à 3 euros par jour

Un seul ticket pour prendre n’importe quel transport en commun : tel est le dispositif imaginé par le gouvernement autrichien. Objectif : encourager sa population à faire usage des transports en commun pour une somme modeste.

Ce Klimaticket, ou “ticket climat” en français, coûte 3 euros par jour, soit 24 euros par semaine ou 1 095 euros par an, précise L’ADN. Il permet de monter à bord de tous les transports publics comme privés du pays, soit les métros, bus, trams, ou encore les trains. L’initiative a été imaginée par le gouvernement pour encourager sa population à utiliser les transports en commun, et réduire ainsi les émissions carbone dues à l’usage de la voiture et autres modes de transports individuels polluants. Coût de l’investissement : 240 millions d’euros, auxquels devront s’ajouter 150 millions d’euros par année d’existence.

Source : Bus, métro et train en illimité : l’Autriche lance son “ticket climat” à 3 euros par jour

Un premier téléphérique à La Réunion

Le premier téléphérique de La Réunion a été mis en service mi-mars à Saint-Denis dans le but de réduire les embouteillages fréquents dans cette île française au relief tourmenté.

La ligne, longue de 2,7 kilomètres, relie le quartier populaire du Chaudron, à l’est de Saint-Denis, et celui de Bois de Nèfles, sur les hauteurs de la ville. Un trajet qu’effectue en 14 minutes le métrocable. Baptisé « Papang » (du nom d’un rapace endémique de La Réunion), il peut transporter 1.200 personnes par heure et par sens, indique l’entreprise française Poma qui exploite le téléphérique. l’investissement est de 54 millions d’euros, dont 16 payés par des fonds européens.

Cinq stations sont desservies, dont un lycée et le campus universitaire, sur un parcours comprenant 270 mètres de dénivelé. Des parkings-relais pour voitures et des parcs de stationnement pour les vélos ont été implantés près de chaque station pour inciter au report modal.
Une seconde ligne est en projet entre les quartiers de La Montagne et de Bellepierre.

Source : Un premier téléphérique à La Réunion – Ville, Rail et Transports

Un rapport gouvernemental soumet l’idée d’une taxe verte pour les livraisons de colis

Il faut sensibiliser les consommateurs aux conséquences climatiques de la livraison de colis, explique l’institution France Stratégie. Celle-ci a récemment publié un rapport traitant de l’écologie et plus spécifiquement centré sur les transports et mobilités de demain. Le texte épingle les achats en ligne et la livraison à domicile, une pratique qui a explosé avec la crise du COVID-19. Face aux problèmes écologiques amenés par ce phénomène, l’institution déblaye quelques pistes et évoque notamment l’idée de taxer les livraisons.

Source : Un rapport gouvernemental soumet l’idée d’une taxe verte pour les livraisons de colis | MacGeneration

QR code : toujours sous l’œil de l’État

Le QR code s’est imposé partout en France. Il l’est depuis longtemps dans les pays asiatiques. Imaginé par l’industrie automobile, il sert aujourd’hui à « contrôler les humains ». Retour sur l’histoire de cette technologie détournée.

Source : QR code : toujours sous l’œil de l’État

le.taxi, le registre de disponibilité des taxis

À la demande des organisations professionnelles de taxi et en application de la Loi d’orientation des mobilités, l’ensemble des taxis de France ont l’obligation de transmettre leurs données de localisation et de disponibilité en temps réel à l’API Le.taxi depuis le 19 décembre 2021.

Grâce à Le.taxi les utilisateurs d’applications de mobilité agrées peuvent “héler” numériquement un taxi proche.
60 000 taxis bientôt disponibles et inter-opérables c’est un bond en avant pour optimiser l’usage de ce mode partagé et pour le développement de l’inter-modalité.

Le.taxi est donc en phase d’accélération avec près de 200 flottes de taxis en cours de connexion sur l’ensemble du territoire.

Vous souhaitez héler un taxi disponible immédiatement en maraude électronique ? Téléchargez une application partenaire agréée Le.taxi.

Source : le.taxi, le registre de disponibilité des taxis

Nio apporte en Europe ses stations d’échange pour les batteries de ses voitures

Les voitures électriques sont viables au quotidien, mais il reste un défi à relever : plus que l’autonomie insuffisante, c’est du côté de la charge qu’il peut encore y avoir des problèmes. En particulier, sa lenteur par rapport à un plein d’essence est souvent pointée du doigt et c’est pour répondre à cette critique qu’une idée a émergé. Au lieu de charger la batterie, pourquoi ne pas l’échanger contre une autre qui serait déjà pleine à votre arrivée à la station de charge ?

Source : Nio apporte en Europe ses stations d’échange pour les batteries de ses voitures | MacGeneration

L’aberration de la privatisation des autoroutes enfin reconnue au Sénat

La commission d’enquête du Sénat a livré les conclusions de son rapport sur la gestion des autoroutes, dont les concessions ont été privatisées en 2006. Elle pointe les surprofits de Vinci et Eiffage, et un manque à gagner de 6,5 milliards d’euros pour l’État. L’erreur de cette privatisation semble désormais reconnue à droite comme à gauche.
Comment dès lors en sortir ?

Source : L’aberration de la privatisation des autoroutes enfin reconnue au Sénat / bonnes-nouvelles.be

La bicyclette, petite reine de la ville

Depuis le début de la crise sanitaire, le vélo connaît un développement sans précédent, tant du point de vue du nombre d’usagers que de celui des infrastructures et des politiques urbaines. Mais ces changement sont-ils voués à perdurer ? De nombreux projets de recherche s’intéressent à ces questions, en France mais aussi dans le monde.

Source : La bicyclette, petite reine de la ville | CNRS Le journal

La Ferromobile, voiture électrique pouvant rouler sur des rails à 100 km/h.

Après le miel, les amandes et les glaces, Arnaud Montebourg veut faire rouler des voitures sur des petites lignes désaffectées. En campagne occitane, le serial entrepreneur depuis qu’il a (provisoirement) abandonné la politique, était l’invité surprise de la grand-messe des transports publics, les RNTP, qui se tenaient fin septembre à Toulouse. Convié par Systra, le candidat à la présidentielle 2022 a présenté son dernier projet pour lequel il a réussi à embarquer la société d’ingénierie mais aussi Alstom et un constructeur automobile, plus habitués à concevoir des trains, des métros, des voitures et des tunnels qu’à porter les projets éclectiques d’un ex-ministre reconverti en apiculteur, producteur d’amandes bio ou de glaces fermières.

Source : Arnaud Montebourg, de la ruche au rail – Ville, Rail et Transports

La Fnaut attribue des tickets rouges aux villes ayant opté pour la gratuité totale de leurs transports

Source : La Fnaut attribue des tickets rouges aux villes ayant opté pour la gratuité totale de leurs transports – Ville, Rail et Transports

Citroën imagine le véhicule urbain et autonome de demain

Comment se déplacera-t-on demain en ville ? Pour répondre à cette question, Citroën a laissé libre cours à son imagination et a présenté le 29 septembre Urban Collëctif, son concept de transport urbain.

Source : Citroën imagine le véhicule urbain et autonome de demain – Ville, Rail et Transports

Islande, Espagne, Japon… A l’étranger, vers les 32 heures sans heurts

L’Islande a déjà expérimenté avec succès la semaine de quatre jours, permettant à la majorité de sa population d’en bénéficier, tandis que d’autres Etats comme le Japon ou l’Espagne y réfléchissent.

Source : Islande, Espagne, Japon… A l’étranger, vers les 32 heures sans heurts – Libération

Uber perd son procès à Londres et devra payer ses chauffeurs au salaire minimum

Le tribunal du travail de Londres a décidé vendredi que la société Uber devait considérer ses chauffeurs comme des employés et les rémunérer au salaire minimum. L’entreprise américaine, qui affirme compter près de 50.0000 chauffeurs au Royaume-Uni, avait fait appel d’une décision judiciaire d’octobre 2016 disant que les chauffeurs utilisant l’application avaient droit au salaire horaire minimum de 7,50 livres (8,50 euros) et à des congés payés.

Source : bonnes-nouvelles.be

Une ligne ferroviaire privée pour relier Londres à 12 stations de ski en France

La Compagnie des Alpes a conclu un accord avec Eurostar afin de « relancer le service ferroviaire direct de Londres Saint-Pancras vers la vallée de la Tarentaise », a annoncé l’entreprise le 10 septembre. Cette liaison ferroviaire privée permettra de rapprocher Londres des domaines skiables qu’elle exploite dans les Alpes françaises.

Source : Une ligne ferroviaire privée pour relier Londres à 12 stations de ski en France – Ville, Rail et Transports

Innover pour améliorer la précision des données géographiques – IGN

Depuis plus de 80 ans, l’IGN n’a cessé de s’adapter, se transformer, évoluer. Aujourd’hui, l’IGN est beaucoup plus qu’un institut de cartographie, il s’inscrit dans ce monde numérique où l’information géographique est partout, se produit et s’enrichit à plusieurs et à l’aide de technologies toujours plus innovantes. Retour en images sur les grandes innovations qui ont marqué l’histoire de l’IGN.

Source : Innover pour améliorer la précision des données géographiques – Institut – IGN

Non, le passage à 30 km/h en ville n’augmente pas la pollution

Une analyse erronée d’une étude récente a conduit plusieurs médias à critiquer la limitation de la vitesse automobile à 30 km/heure en ville. Décryptage.

De nombreux médias (Le PointTurboAuto PlusFrance Bleu…) se sont émus de la limitation de la vitesse automobile à 30 km/heure à Paris à partir du 30 août, au motif que cela entraînerait une hausse de la pollution émise par les véhicules en circulation. A l’appui, une étude publiée mi-août par le Cerema (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) mettant à jour des courbes d’émissions de polluants en fonction de la vitesse moyenne des véhicules routiers.

Source : Non, le passage à 30 km/h en ville n’augmente pas la pollution | Alternatives Economiques