CCAG 2021 : Les évolutions à retenir

Plus de dix ans après l’entrée en vigueur des arrêtés portant approbation de cinq nouveaux CCAG, il est apparu nécessaire de les réviser, afin de tenir compte des évolutions du droit de la commande publique, de rééquilibrer les relations contractuelles entre les parties et, de les moderniser.

En outre, il devenait urgent de dédier un CCAG à la maîtrise d’œuvre (CCAG MOE), tenant compte des spécificités et de la nature des prestations réalisées.

Ainsi, le 1er avril 2021, les arrêtés portant approbation des six nouveaux CCAG sont parus au Journal Officiel et sont immédiatement entrés en vigueur. Dans un souci de pédagogie, une période transitoire, pendant laquelle les acheteurs peuvent encore faire référence aux anciens CCAG, a été prévue.

Durant cette période, qui s’étend du 1er avril au 31 septembre 2021, en l’absence de précisions quant à la version du CCAG applicable, le marché est réputé faire référence à la version de 2009.

Source : CCAG 2021 : Les évolutions à retenir

Pour doper votre créativité, faites des microsiestes

À la frontière entre éveil et sommeil, il existe une zone grise où notre conscience fluctue, notre réactivité à l’environnement diminue et la réalité commence progressivement à se déformer, laissant place à des images s’approchant des rêves. Brève et évanescente, cette phase d’endormissement reste mystérieuse.

Pourtant, cette période de transition entre deux « mondes » passionne depuis longtemps artistes, scientifiques et inventeurs, qui disent y avoir trouvé l’inspiration de leurs découvertes.

Source : Pour doper votre créativité, faites des microsiestes

Logiciel pour réaliser un cartogramme

Un cartogramme est une carte pour laquelle une variable thématique, comme la population ou le PIB, remplace la surface des territoires représentés. La géométrie de l’espace de la carte est déformée afin de se conformer aux informations relatives à la variable représentée. Il s’agit de l’une des anamorphoses (déformation d’image) employées en cartographie. Il existe principalement deux types de cartogrammes : cartogrammes de surface et cartogrammes de distance.

ScapeToad : logiciel spécialisé dans la création de cartogramme

Les effets de la pandémie sur les transports publics en Île-de-France

Après des mois de crise sanitaire liée à l’épidémie de covid-19, la reprise économique  ’accompagne d’un retour des voyageurs dans les transports en commun franciliens, et en particulier sur le réseau ferré dit Mass Transit. Mais la crise a aussi joué un rôle d’accélérateur pour certaines évolutions sociétales avec le développement du télétravail, des achats à distance et de la pratique du vélo. De nouveaux usages et de nouveaux besoins ont émergé. Quels pourraient être leurs impacts sur les transports ? Comment le Mass Transit peut-il continuer à être un levier majeur de la décarbonation de la mobilité en Île-de-France ? Afin d’analyser les nouvelles tendances qui se dessinent, nous avons mené une étude partenariale avec la Mass Transit Academy, Transilien SNCF, les agences Kisio et Sustainable Mobilities, ainsi qu’avec la participation du courtier immobilier en ligne Pretto.

Source : 6clics – OneDrive

Umarell

Que signifie umarell? Je vous laisse réfléchir un peu. Un indice: il vient du dialecte bolognais (de la ville de Bologne, en Italie).

Allez, je vous donne la réponse trouvée sur Wikipédia (parce que, en effet, umarell a une fiche Wikipédia): «Terme populaire à Bologne décrivant spécifiquement les hommes à l’âge de la retraite, qui passent le temps à regarder les chantiers de construction, en particulier les travaux routiers, et ayant comme postures caractéristiques leurs mains jointes dans le dos et la fourniture de conseils non-sollicités concernant les travaux.» (Précision supplémentaire, ce sont des «hommes à qui leur femme demande de quitter la maison dès le matin pour qu’ils ne restent pas à traîner dans leurs jambes».) N’est-ce pas merveilleux?

Ce qui est encore plus beau, c’est que certaines villes d’Italie ont décidé de les faire travailler. «En 2015, la ville de Riccione, à environ 130 kilomètres au sud-est de Bologne, a alloué un budget de 11.000 euros pour payer un salaire aux umarells pour superviser les chantiers dans la ville. Ils sont chargés de compter le nombre de camions entrant et sortant des chantiers, pour s’assurer que les matériaux étaient livrés ou enlevés conformément aux reçus, et prémunir les chantiers des vols lorsqu’ils sont sans surveillance.»

Source : Umarell — Wikipédia

Ondes électromagnétiques : mesures de proximité

Vous pouvez tout de même connaître le taux d’exposition aux ondes électromagnétiques autour d’un point. Le site Cartoradio de l’ANFR répertorie en effet tous les contrôles déjà effectués. Il vous suffit de rentrer votre adresse pour consulter les résultats les plus proches, signalés par un pictogramme rouge. En un clic, vous retrouvez les données détaillées des mesures, mais également l’emplacement des stations radioélectriques (antennes relais de téléphonie mobile, TV, radio…) les plus puissantes.

Site Cartoradio

Source : Ondes électromagnétiques : vous pouvez faire mesurer votre exposition gratuitement | economie.gouv.fr

HERE dévoile un service avancé de trafic en temps réel

HERE Advanced Real-Time Traffic est capable de fournir des informations précises sur le niveau d’encombrement et la vitesse des véhicules sur les axes routiers les plus fréquentés, avec une précision à la voie.

Source : HERE dévoile un service avancé de trafic en temps réel

HERE présente HERE ISA Map : limitations de vitesse à l’échelle mondiale

  • HERE ISA Map fournit des informations actualisées et précises sur les limitations de vitesse à l’échelle mondiale ;
  • À partir de juillet 2022, les nouveaux véhicules particuliers et commerciaux dans l’UE devront être équipés d’une fonction ISA ; cette obligation s’étendra à tous les véhicules nouvellement immatriculés à partir de juillet 2024.

Source : HERE présente HERE ISA Map : limitations de vitesse à l’échelle mondiale

Open data : de nouvelles API pour les sites économiques de la DILA

La direction de l’information légale et administrative (DILA) a ouvert les données de ses sites économiques via de nouvelles interfaces de programmation d’application (API). Cette ouverture concerne les annonces civiles et commerciales du BODACC (33 millions d’annonces publiées), les annonces de marchés publics du BOAMP (3,2 millions d’annonces), les annonces des associations et fondations d’entreprise et leurs dépôts des comptes annuels (4,9 millions d’annonces) et les annonces légales et obligatoires du BALO (128 000 annonces).

Source : Open data : de nouvelles API pour les sites économiques de la DILA

Kermap lance Klover : un observatoire sur le changement climatique

Quelle place pour la végétation à Paris comparé à Berlin, New York ou Tokyo ? La capitale française a-t-elle vu son climat se réchauffer cette année plus qu’à Montréal, Shanghai ou Rio ? Réponses sur Klover, une plateforme pour explorer les grandes villes du monde à  la découverte de leur patrimoine vert, rempart essentiel contre les effets du changement climatique. Avec ce site consultable en accès libre sur klover.city, Kermap démontre comment l’exploitation et l’analyse des données satellites peuvent accompagner villes et territoires vers un aménagement plus durable et résilient.

Source : Kermap lance Klover : un observatoire sur le changement climatique

Voir aussi la cartographie intégrale du patrimoine arboré de France métropolitaine, en accès libre sur la plateforme Nos Villes Vertes.

E-commerce : quels effets sur l’aménagement du territoire ?

Sujets mis en lumière par la crise sanitaire, l’essor du commerce en ligne et sa logistique questionnent l’organisation des territoires. À la demande de la Dreal Auvergne-Rhône-Alpes, une étude a été confiée à urbA4, le réseau des agences d’urbanisme de la région, en coopération avec le bureau d’études AID Observatoire.

Source : E-commerce : quels effets sur l’aménagement du territoire ? – Observer – Article

L’étude complète

Nio apporte en Europe ses stations d’échange pour les batteries de ses voitures

Les voitures électriques sont viables au quotidien, mais il reste un défi à relever : plus que l’autonomie insuffisante, c’est du côté de la charge qu’il peut encore y avoir des problèmes. En particulier, sa lenteur par rapport à un plein d’essence est souvent pointée du doigt et c’est pour répondre à cette critique qu’une idée a émergé. Au lieu de charger la batterie, pourquoi ne pas l’échanger contre une autre qui serait déjà pleine à votre arrivée à la station de charge ?

Source : Nio apporte en Europe ses stations d’échange pour les batteries de ses voitures | MacGeneration

Mieux comprendre les peurs féminines dans les transports publics

Bien que le terme date des années 1970, l’action publique contre « les violences envers les femmes » dans l’espace public n’est que très récente : elles y étaient réputées rarement victimes, et l’insécurité qu’elles y ressentaient était jusqu’alors perçue comme inscrite dans leur sexe. Au-delà de cette « évidence », l’enquête publiée en 2020 permet de saisir le plus fort sentiment d’insécurité des femmes comme le résultat du caractère systémique des atteintes sexuelles qu’elles redoutent ou/et subissent dans les espaces de mobilité, ce qui ne va pas sans entraver leur liberté de mouvement.

Source : Mieux comprendre les peurs féminines dans les transports publics

L’aberration de la privatisation des autoroutes enfin reconnue au Sénat

La commission d’enquête du Sénat a livré les conclusions de son rapport sur la gestion des autoroutes, dont les concessions ont été privatisées en 2006. Elle pointe les surprofits de Vinci et Eiffage, et un manque à gagner de 6,5 milliards d’euros pour l’État. L’erreur de cette privatisation semble désormais reconnue à droite comme à gauche.
Comment dès lors en sortir ?

Source : L’aberration de la privatisation des autoroutes enfin reconnue au Sénat / bonnes-nouvelles.be

South Korea’s street lights up as road safety for pedestrians that stare at their phones while crossing

Le « smombie warning system »

Vous avez sûrement déjà entendu parler des smombies (les « zombies du smartphone »), ces piétons qui préfèrent regarder leur smartphone plutôt que la chaussée (et la circulation) lorsqu’ils traversent la rue. En Corée du Sud, le phénomène fait rage, mais heureusement, c’est également de là que nous viennent plusieurs solutions ingénieuses permettant d’éviter que les passants se fassent écraser comme des mouches ! Il y a quelque temps, on vous parlait déjà de cette astucieuse invention appelée « Third Eye », sorte de web-cam se fixant en haut du crâne et permettant de ne plus avoir besoin de lever les yeux de son écran. Rappelons que ce projet, initié par le designer Paeng Min-wook, était une démarche satirique censée alerter contre la prolifération de ces fameux smombies… Sans succès, apparemment !

De ce fait, et voyant que ses habitants n’avaient pas du tout pour projet de décoller les mirettes de leur smartphone adoré, la capitale sud-coréenne a mis les petits plats dans les grands pour développer un vrai « smombie warning system » ! Il s’agit de feux de circulation (pour piétons, du coup) directement intégrés dans le sol à côté des marquages zébras. Ajoutez à cela le fait que certains croisements sont désormais équipés de radars permettant de notifier les passants et leur signifier de s’arrêter (ou au moins de jeter un coup œil devant eux pendant qu’ils arpentent les allées embouteillées de la mégapole). Avec tout ça, on imagine que Séoul va voir le nombre de smombies qui déambulent dans ses rues exploser, mais en toute sécurité… Et c’est déjà ça !

Source : South Korea’s street lights up as road safety for pedestrians that stare at their phones while crossing | Lifestyle | Independent TV