Namur inaugure un téléphérique signé Poma

Inauguré le 8 mai 2021, Le téléphérique de Namur reliera désormais le centre historique au site classé de la Citadelle de Namur.

Ce nouveau projet, réalisé par POMA et ses partenaires Labellemontagne et Franki, offre un nouveau point de vue sur la ville belge tout en renforçant son attractivité touristique.

POMA signe ici sa toute première réalisation en Belgique. C’est également la première concession touristique signée par POMA en Europe.

Les deux trains de trois cabines Diamond 6 places circuleront à 6 m/s en ligne pour ralentir en station et accueillir tous les publics : piétons, poussettes, vélos, PMR.

Le téléphérique de Namur permettra également aux résidents des quartiers de la citadelle de rejoindre le centre-ville en 4 minutes. Il sera également bénéfique aux riverains dans leurs déplacements quotidiens grâce à des horaires élargis.

Source : Namur inaugure un téléphérique signé Poma

Le conquérant Poma à l’assaut des steppes mongoles

Les portes de l’Asie s’ouvrent pour le groupe français Poma qui vient de décrocher son premier marché à Oulan-Bator, la capitale mythique de la Mongolie. L’entreprise iséroise sera épaulée sur ce contrat par l’ingénieriste Egis.

Source : Le conquérant Poma à l’assaut des steppes mongoles – Construction Cayola

Eiffage, la RATP et Poma s’allient pour concevoir des téléphériques urbains

Les trois groupes, qui planchent discrètement sur le sujet depuis trois ans, veulent  proposer aux collectivités locales des solutions “clef-en-main”. Ce mode de transport connaît un vif intérêt en France, où 17 projets sont par exemple en gestation en Ile-de-France.

 Une triplette inédite pour conquérir un marché en plein essor. Le groupe de BTP Eiffage, le spécialiste des transports par câble Poma et la RATP ont annoncé lundi 24 septembre dans la soirée la formation d’une alliance “100% française” pour concevoir et proposer ensemble des téléphériques urbains. Chacun apporte dans la corbeille son savoir-faire : Poma la conception des cabines, Eiffage ses compétences en génie civil et construction métallique, et la RATP sa spécialité des transports-mobilité et du milieu urbain.

Les trois groupes, qui planchent sur le sujet depuis trois ans, vont ainsi proposer aux collectivités locales des solutions clef-en-main de ce qu’ils décrivent dans un communiqué commun comme “un transport aérien capacitif et décarboné 100% électrique, adapté aux contraintes de la collectivité publique: rareté du foncier, maîtrise des coûts sur la durée de vie, intégration urbaine et intermodalité”.

Transport urbain

“Le transport aérien urbain par câble est en train de s’imposer comme un mode à part entière, complémentaire aux autres modes de transport collectif”, ont expliqué les trois partenaires qui ont recensé pas moins de 17 projets de téléphériques en Ile-de-France.

Longtemps considéré comme touristique, le téléphérique s’impose peu à peu comme un moyen de transport urbain. En France, de nombreux projets ont vu le jour ces dernières années, à l’exemple de Brest _qui a ouvert le sien en 2016, non sans rencontrer de nombreux contretemps, mais aussi d’Orléans, Toulouse, ou entre Créteil et Villeneuve-Saint-Georges, près de Paris.

Source : Eiffage, la RATP et Poma s’allient pour concevoir des téléphériques urbains

Voir aussi : Eiffage, RATP et Poma s’unissent autour du transport par câble – Ville, Rail et Transports