Première commande pour l’autobus électrique d’Alstom

PREMIÈRE COMMANDE POUR L’AUTOBUS ÉLECTRIQUE D’ALSTOM

Alstom Aptis, la filiale autobus électriques du constructeur français de matériel ferroviaire et de tramways, a signé vendredi avec la Compagnie des transports de Strasbourg (CTS), un premier contrat pour douze véhicules. /Photo d’archives/REUTERS/Vincent Kessler Vincent Kessler

STRASBOURG (Reuters) – Alstom Aptis, la filiale autobus électriques du constructeur français de matériel ferroviaire et de tramways, a signé vendredi avec la Compagnie des transports de Strasbourg (CTS), un premier contrat pour douze véhicules.

Ils relieront dès le mois de décembre la gare au Parlement européen et au nouveau quartier d’affaires qui sort de terre à proximité.

Conçu comme un hybride entre l’autobus et le tramway, l’Aptis dispose de portes coulissantes, de baies panoramiques et d’un plancher bas intégral, d’une chaîne de traction dérivée de celle du tramway, de batteries en toiture et de quatre roues directionnelles, aux extrémités de la caisse, pour plus de maniabilité.

“C’est la première commande française, la première commande mondiale, qui va nous permettre de lancer l’industrialisation de ce produit”, s’est félicité Jean-Baptiste Eyméoud, président d’Alstom France.

La fabrication de ce nouveau véhicule, conçu en Alsace et présenté il y a juste deux ans, fait travailler cent personnes actuellement sur les sites de Duppigheim et de Reichshoffen, situés l’un et l’autre dans le Bas-Rhin.

Cinq autres usines françaises d’Alstom contribuent à la fourniture des composants.

Ni la CTS, ni Alstom, n’ont souhaité divulguer le montant du marché, mais le coût d’un véhicule tourne “autour de 500.000 euros”, a indiqué Jean-Baptiste Eyméoud.

Alstom espère engranger prochainement d’autres commandes avec des collectivités locales. En France, une commande de la ville de Grenoble a été annoncée dans les médias mais n’est pas encore contractualisée, a précisé Jean-Baptiste Eyméoud.

(Gilbert Reilhac, édité par Yves Clarisse)

Source : Première commande pour l’autobus électrique d’Alstom – Challenges

Bruxelles va s’équiper en bus électriques Bolloré

Le groupe Bolloré a remporté l’appel d’offres de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB). L’accord-cadre, d’une durée de quatre ans, prévoit la fourniture de bus 100% électriques à plancher bas dotés de la recharge pendant la nuit.

Source : Bruxelles va s’équiper en bus électriques Bolloré

Saclay va améliorer son info trafic avec Waze

L’Établissement public d’aménagement Paris-Saclay a annoncé, le 7 novembre 2017, avoir passé un partenariat avec Waze. L’EPA fournira à l’appli mobile de trafic et de navigation collaborative les informations sur les perturbations affectant la voie publique. En échange, Waze partagera ses infos trafic localisées sur les quartiers gérés par l’EPA.

Source : Saclay va améliorer son info trafic avec Waze

Nantes va commander 20 bus électriques de 24 mètres à Hess

C’est le constructeur suisse Hess qui a été retenu par Nantes Métropole pour lui fournir 20 bus bi-articulés de 24 mètres et 100% électriques. Le premier exemplaire sera mis en service à la rentrée de 2018 sur une ligne de bus à haut niveau de service. Ce projet, dont le coût d’investissement est de 43,2 millions d’euros TTC, permettra d’accroître de 35% la capacité de transport.

Source : Nantes va commander 20 bus électriques de 24 mètres à Hess

Les modalités du second plan de relance autoroutier finalisé

Alain Vidalies a annoncé, le 26 janvier 2017, que les modalités du nouveau plan d’investissement autoroutier ont été finalisées avec les sociétés concessionnaires et les collectivités territoriales. Ce plan de relance de plus de 800 millions d’euros sera financé par les collectivités qui apporteront en moyenne plus de 50% du montant total, le solde proviendra d’une hausse des péages de 0,1 à 0,4% par an de 2019 à 2021.

Source : Les modalités du second plan de relance autoroutier finalisé

Poma décroche le marché du téléphérique toulousain

Tisséo, le syndicat mixte des transports en commun de Toulouse Métropole, attribue le marché du téléphérique urbain sud (TUS) à un groupement conduit par le spécialiste isérois des système

Source : Poma décroche le marché du téléphérique toulousain – Transport et infrastructures

MND installe son nouveau télésiège à La Plagne

Après avoir investi plusieurs millions d’euros dans la conception d’une nouvelle gamme d’appareils débrayables, MND (61,2 millions d’euros de chiffre d’affaires, 340 salariés) vient de signer son premier contrat avec la Société d’aménagement de La Plagne. Sa filiale LST va équiper la station d’un télésiège débrayable six places nouvelle génération cet été, pour une mise en service avant l’hiver. Il permettra une meilleure gestion des flux de skieurs. L’une des innovations majeures porte sur la pince débrayable qui lie le siège au câble : elle améliore les performances de l’installation et facilite sa maintenance. Le design des gares et l’ergonomie ont été revus avec les exploitants des stations (confort, sécurité, impact sur l’environnement).

Source : MND installe son nouveau télésiège à La Plagne

Centrale d’achat du transport public : 1000 véhicules achetés en 4 ans

La Centrale d’achat du transport public (CATP) annonce avoir acquis 1000 véhicules pour le compte de collectivités locales et opérateurs publics en quatre ans d’activité. La CATP revendique ainsi d’avoir fait économiser plus de 25 millions d’euros à ses adhérents.

Source : Centrale d’achat du transport public : 1000 véhicules achetés en 4 ans

Egis maître d’œuvre de l’aménagement urbain du tramway T1 entre Asnières et Colombes

Egis est en charge de la maîtrise d’œuvre (hors systèmes) du prolongement du T1 vers l’ouest, en association avec l’agence Gautier + Conquet architectes et paysagistes, responsable de la conception urbaine et paysagère. Atelier Villes & Paysages (groupe Egis) apporte également son appui à l’agence Gautier + Conquet sur la maîtrise d’œuvre des plantations et espaces verts.

Source : Egis maître d’oeuvre de l’aménagement urbain du tramway T1 entre Asnières et Colombes – Transport et infrastructures

Bombardier et Alstom remportent un contrat à 3,3 milliards d’euros en Belgique

Les deux constructeurs, à nouveau associés en Belgique fourniront à la SNCB son prochain train intercités à deux niveaux M7. Le contrat annoncé le 18 décembre 2015 comporte une tranche ferme de 1,2 milliard d’euros, les deux tiers allant au chef de file, Bombardier. Avec l’option, ils pourraient produire jusqu’à 1362 voitures pour environ 3,3 milliards d’euros !

Source : Bombardier et Alstom remportent un contrat à 3,3 milliards d’euros en Belgique

Grande vitesse ferroviaire : le Japon place son Shinkansen en Inde

Le Japon, qui n’avait jamais réussi exporter son Shinkansen plus loin qu’à Taïwan, réalise un joli coup. Il s’ouvre les portes de l’Inde après l’accord signé le 12 décembre 2015 entre les Premiers ministres des deux pays. Mais au prix d’un très gros soutien financier consenti par l’État nippon.

Source : Grande vitesse ferroviaire : le Japon place son Shinkansen en Inde

La Caisse de dépôt et placement du Québec acquiert 30% de Bombardier Transport

La Caisse de dépôt et placement du Québec acquiert 30 % de la nouvelle société BT Holdco qui détiendra tous les actifs du secteur transport de Bombardier. Le montant de la transaction s’élève à 1,5 milliard de dollars US, ce qui valorise Bombardier Transport à 5 milliards. Lutz Bertling reste président de l’entreprise.

Source : La Caisse de dépôt et placement du Québec acquiert 30% de Bombardier Transport

Inde : Alstom remporte un contrat de 3 milliards d’euros

Le ministère des Chemins de fer indien a attribué à Alstom un contrat portant sur la fourniture de 800 locomotives électriques de fret doubles sections, ainsi que sur le service de maintenance associé. Le vice-président exécutif d’Alstom, Henri Poupart-Lafarge, qualifie ce projet d’une valeur de 3 milliards d’euros, “d’étape majeure dans l’expansion d’Alstom en Inde”.

Source : Inde : Alstom remporte un contrat de 3 milliards d’euros

Lyon : le Sytral commande sept tramways Citadis à Alstom

Alstom va fournir sept tramways Citadis au Sytral pour un montant d’environ 20 millions d’euros. Ces nouvelles rames sont identiques à celles qui circulent actuellement sur la ligne T3 dans la métropole lyonnaise. Elles pourront accueilir jusqu’à 400 passagers.

Source : Lyon : le Sytral commande sept tramways Citadis à Alstom

Alstom renforce sa présence en Afrique du Sud

Alstom va acquérir 51 % de la société sud-africaine Commuter Transport & Locomotive Engineering (CTLE), spécialisée dans la modernisation des trains. Cette acquisition va notamment permettre au groupe français de proposer une gamme de produits et de solutions ferroviaires plus large pour mieux répondre aux besoins de transport de la région.

Source : Alstom renforce sa présence en Afrique du Sud

Ligne 15 Ouest : Setec TPI remporte la maîtrise d’œuvre

La Société du Grand Paris (SGP) a choisi le maître d’œuvre et les architectes de la future ligne 15 Ouest (Pont de Sèvres-Saint-Denis Pleyel). C’est le groupement mené par Setec TPI qui a remporté le marché pour ce tronçon de 21 kilomètres qui comporte 9 gares.

Source : Ligne 15 Ouest : Setec TPI remporte la maîtrise d’œuvre