MaaS Global a levé 14,2 millions d’euros

L’entreprise finlandaise MaaS Global, qui a développé l’appli de ‘mobility as a service’ Whim, a annoncé, le 2 août 2017, avoir levé 14,2 millions d’euros auprès notamment de Transdev, son premier investisseur. Sa singularité ? Proposer un abonnement pour accéder à tous les transports – publics comme privés. Pour l’instant, le service est opérationnel à Helsinki.

Source : MaaS Global a levé 14,2 millions d’euros

Google et les big geodata : ce qui va arriver

À l’occasion de BeGeo, Ed Parsons, Monsieur technologies géospatiales de Google a présenté la position de l’entreprise face au « big geodata ».

« Le big data, c’est comme le sexe chez les adolescents. Tout le monde en parle, personne ne sait vraiment ce que c’est, tout le monde pense que les autres le pratiquent. Du coup, tout le monde raconte qu’il est un spécialiste. » Ce billet(librement traduit par nos soins), publié par Dan Ariely sur Facebook en 2013, reste largement d’actualité. Mais pour Ed Parsons, le big data est une réalité chez Google, qui a depuis longtemps dépassé le stade de l’adolescence.

L’analyse d’immenses volumes de données est même la base du savoir-faire de l’entreprise. Dans le domaine géographique, le géant de l’Internet se pose également en maître, grâce notamment à toutes les données accumulées : photographies immersives, images satellitaires, points d’intérêts, etc. « Il y a 23 milliards de mots dans Wikipedia… et 40 milliards dans les images StreetView. »Noms de rues, de boutiques, signalisations diverses… les rues sont des livres ouverts pour qui sait les lire. Désormais, avec notre aide quand les algorithmes calent un peu via le « recaptcha », Google se sert de ces images pour faire de la reconnaissance de forme et générer de nouvelles bases de données. Et c’est un peu la même approche qui va être proposée avec Skybox et ses capacités d’acquisition d’images vidéo. Désormais, les algorithmes de reconnaissance de forme, dûment entraînés sur de grands volumes de données, pourront identifier le nombre et la variation quotidienne des voitures dans un parking, des containers ou des navires dans un port, etc. « Quatre cents satellites vont être lancés dans les prochaines années » annonce Ed Parsons. Vraiment ? Même s’ils sont effectivement bien moins chers à produire, ils ne sont encore que cinq à avoir pris la voie des airs. « Il suffit d’une cinquantaine pour assurer la revisite journalière de plusieurs centaines de points du globe » insiste Ed Parsons, et ça, c’est pour dans cinq ans, promet-il.

 

Source : Google et les big geodata : ce qui va arriver : DécryptaGéo, l’information géographique

Pour accéder directement à la présentation d’Ed Parsons, suivez ce lien

Et pour quelques timelapse sympathiques : earthengine.google.com

Comparer les temps de trajet entre 1914 et 2016

Un site australien de voyage en ligne Rome2rio.com s’est amusé à comparer les durées moyennes des trajets à travers le monde depuis la ville de Londres entre les années 1914 et 2016.

Pour cela, le site s’est appuyé sur une carte de 1914 créée par John George Bartholomew et en a réalisé une similaire grâce au recoupement de 750.000 itinéraires proposés par 4.800 agences de voyages.

Source : Comparer les temps de trajet entre 1914 et 2016 | Veille cartographique 2.0

Best Practice in National Support for Urban Transportation

Large cities of the world require strong coverage of rapid transit networks to ensure they remain competitive, and that local communities have a healthy environment, vibrant urban economy, and an equitable, high quality of life for all residents. Many cities—especially those with growing populations, incomes, and/or large infrastructure deficits—have not, however, built rapid transit at the scale and rate needed to meet mobility needs. This paper is Part 2 in a series of research papers that explores how countries can grow their rapid transit infrastructure. This Part focuses on the role that funding, financing, and capacity have played in delivering rapid transit infrastructure in nine countries.

Part 1, Evaluating Country Performance in Meeting the Transit Needs of Urban Populations, released in May 2014, drew upon a comprehensive global data set developed by ITDP of rapid transit infrastructure to create a comparative analysis of rapid transit infrastructure in nine countries that are major contributors to greenhouse gas emissions.

Part 2, Growing Rapid Transit Infrastructure: Funding, Financing, and Capacity, analyzes how the funding practices, financing practices, and institutional capacity impact a country’s ability to deliver rapid transit effectively.

SideWalk Labs vous présente son petit Flow

Flow : La cible, toutes les villes, l’objectif, celui de résoudre les problèmes de congestion, de mobilité quotidienne avec une aide sur les plus fragiles.

Google, devenu Alphabet, a ouvert SideWalk Labs en 2015. Récemment, ce lab a annoncé le lancement de Flow. La cible est simple, toutes les villes, et l’objectif, celui de résoudre les problèmes de congestion, de mobilité quotidienne et également d’une aide plus ciblée sur les plus fragiles.

Source : SideWalk Labs vous présente son petit Flow

Bus Rapid Transit Nearly Quadruples Over Ten Years

Bus rapid transit has grown by 383 percent in the last ten years, according to new data released by ITDP. As cities around the world discover the benefits and cost effectiveness of BRT, they have built hundreds of systems across dozens of countries that qualify as true BRT. A new interactive map shows a comprehesive list of BRT systems globally, based on in depth data of systems scored in 2013 and 2014.

Source : itdp.org

Global BRTData

The goal of BRTData is to improve the sustainable transport community’s access to reliable and current data about the BRT and bus corridors currently in operation. We aim to improve the quality and impact of the industry by opening up access to data about the design, performance and cost of these systems. The platform provides a convenient repository of data from a variety of sources including researchers, transit agencies, municipalities and NGOs.

Source : Global BRTData

Saemes, premier opérateur de parkings à ouvrir ses données

L’opérateur de stationnement en Île-de-France annonce l’ouverture de ses données. Saemes s’est associé à OpenDataSoft qui travaille notamment avec Keolis. L’exploitant de parkings espère ainsi bénéficier de services innovants pour ses clients et intégrer à terme des applications de mobilité qui proposeront son offre.

Source : Saemes, premier opérateur de parkings à ouvrir ses données

Voir aussi : Communiqué de presse et site dédié.

Vos données de connexion peuvent-elles révéler pourquoi vous allez acheter ce sandwich ?

Wired revient sur les résultats d’une étude de l’EPFL sur la mobilité, qui a utilisé les données anonymisées du réseau Wi-Fi du campus de l’EPFL pour comprendre le comportement des utilisateurs d’infrastructures piétonnes. L’étude a permis de montrer notamment que l’un des facteurs clé de choix de restauration pour les étudiants demeure le prix, ainsi que la proximité et la taille du lieu… Alors que le menu proposé, lui, ne semble pas avoir beaucoup d’impact. Pour Antonin Danalet du laboratoire Transp-or qui a réalisé l’étude, l’intérêt de ce type de modélisation est de pouvoir améliorer la prédictibilité des changements d’activité en fonction de l’évolution des offres…

“Quel sera l’effet d’une hausse du prix du menu du jour ? Vers où se reporteront les petits budgets ? Ou encore quel sera l’impact de l’ouverture d’un nouvel établissement ? Ces modèles de comportement des piétons sont très précieux pour concevoir ou redessiner des infrastructures piétonnes telles que les gares, les aéroports ou les centres commerciaux. Ils sont des indicateurs pour définir, par exemple, les meilleurs endroits pour placer un automate à billets ou une boulangerie.”

Source : alireailleurs

Voir aussi : site de l’EPFL et le pdf de la thèse : A. Danalet, M. Bierlaire (Dir.). Activity choice modeling for pedestrian facilities. Thèse EPFL, n° 6806 (2015)

MétroMobilité – OpenData

La majeure partie des données présentes sur le site metromobilite.fr sont disponibles sous forme de fichiers téléchargeables et régulièrement mis à jour.
Le catalogue des jeux de données téléchargeables actuellement est le suivant :

Transports en commun

Lignes des bus et tramways du réseau TAG
Points d’arrêts du réseau TAG
Agences de Mobilité
Points Services
Distributeurs automatiques de titres TAG
Relais TAG (dépositaires)
Horaires théoriques des bus et tramways TAG

Parkings

Informations Parkings
Informations Parkings Relais

Vélos

Pistes cyclables
Points de location Métrovélo
Consignes Métrovélo

Citélib

Localisation des emplacements Citelib
Localisation des stations Citélib by Ha:Mo
Disponibilité des véhicules Citélib by Ha:Mo
Disponibilité des véhicules iRoad Citélib by Ha:Mo
Disponibilité des véhicules Coms Citélib by Ha:Mo
Disponibilité des Stations Citélib by Ha:Mo
Dernière mise à jour : 13/05/2015

Source : MétroMobilité – OpenData

Keolis propose une solution open data aux réseaux de transport

Keolis et OpenDataSoft lancent la solution Open data mobilité destinée aux exploitants et aux autorités organisatrices. Le groupe anticipe, notamment, la mise à disposition des données de transport public prévue dans la loi Macron.

Source : Keolis propose une solution open data aux réseaux de transport

La cartographie, alliée de la mobilité durable

La carte routière en papier a vécu. Elle est encore utilisée mais la carte numérique l’a remplacée dans de nombreux cas. En changeant de support, la cartographie a surtout permis de répandre son usage dans notre quotidien. Sur internet, sur application mobile ou dans une voiture, ces cartes permettent aujourd’hui de se déplacer plus efficacement…Elles peuvent devenir également un outil indispensable pour qui souhaite réduire son empreinte carbone. En effet, de nos jours, les cartes peuvent nous éviter de gaspiller du carburant pour trouver une place de parking, améliorer le fonctionnement des moteurs hybrides ou inciter chacun à utiliser des modes de transports plus doux comme la marche à pied ou le vélo.Enfin, la cartographie tient de plus en plus un rôle social, particulièrement bienvenue dans les pays en voie de développement.

Source : La cartographie, alliée de la mobilité durable

Ce que les transports révèlent de notre société

Les flux des passagers qui empruntent les transports chaque jour produisent des données utiles pour les opérateurs et les politiques publiques. Lorsqu’on les met en perspective, on s’aperçoit qu’elles peuvent également révéler les inégalités existantes au sein des territoires. Pas étonnant qu’elles deviennent des sources d’inspiration pour qui souhaitent dévoiler ces disparités.

 

Source : Ce que les transports révèlent de notre société

Data opéra au sommet de l’Etat

Côté obscur de la force, la loi sur le renseignement permettrait une récupération quasi automatique de données émanant des opérateurs Internet. Côté lumineux, l’État mise sur l’open data pour développer l’économie numérique, la transparence démocratique et l’innovation territoriale. Chronique d’un data opéra.

Via decryptageo.fr