Nouvelle donne pour les cartes

Un nouveau standard international vient d’être adopté par l’Open Geospatial Consortium, ouvrant la voie à un format commun de description cartographique. Le géographe Erwan Bocher, à l’origine de cette évolution avec son confrère Olivier Ertz, nous en explique les tenants et aboutissants.

Source : Nouvelle donne pour les cartes | CNRS Le journal

SUTP

We provide access to sustain transport policy tools, good practices, approaches and technical assistance and show you how you can make the best use of them – for your city, your project, your community and your quality of life!

Projet de Transport Urbain Durable

Transports urbains durables: apprendre de l’expérience internationale

Les embouteillages, la pollution de l’air, les routes dangereuses, les manque de financements, l’absence de parcs, de trottoirs et d’espaces publics, l’utilisation généralisée de la voiture et de la moto, le problème croissant des pauvres urbains et les villes moins vivables – tout cela est devenu commun dans les municipalités en développement. Et- pire encore- les problèmes de transport urbain s’aggravent avec le développement économique, au lieu de s’améliorer.

Les villes en développement se trouvent à la croisée des chemins:

Les décisions politiques prises au moment où l’utilisation de la voiture est encore relativement faible affecteront la manière dont les gens vivront dans leurs villes au cours des prochaines décennies. Beaucoup d’outils politiques et de bonnes pratiques du monde entier sont disponibles, mais les décideurs politiques n’ont souvent simple-ment pas accès aux informations sur ces approches et à l’assistance technique pour savoir comment les utiliser.

Source : Startseite – SUTP

Témoignages sur les bienfaits du trajet domicile-bureau

Rares sont les trajets qui s’étirent de la maison au bureau ayant bonne réputation. Le plus souvent synonymes d’embouteillages, d’ennui et de désagréments souterrains en tout genre, la vie nous a plutôt habitués à les redouter qu’à les chérir. Mais pandémie oblige, sa disparition progressive au profit du télétravailsemble en réalité peser sur le moral des salariés. En réponse à cette absence qui se fait sentir, l’entreprise Microsoft va bientôt créer une fonction « trajet virtuel » sur sa plateforme de travail collaboratif Teams. L’idée étant ici d’offrir aux employés, fatigués du télétravail généralisé, un temps de pause entre la fin de la journée et les responsabilités personnelles et familiales par le biais de séances de méditation. Si l’initiative peut étonner, elle met surtout en lumière l’importance du temps de transport pour la productivité autant que pour la santé mentale de certains salariés. Et si le mal aimé n’était en réalité pas si vain ? Se pourrait-il alors même qu’il nous fasse du bien ? Qu’ils crapahutent en voiture, en métro, en train ou en vélo, nous sommes allés à la rencontre de ceux qui vivent encore ce moment de manière presque sacrée. Portraits de quelques derniers rescapés des trajets journaliers.

Source : Témoignages sur les bienfaits du trajet domicile-bureau

Le conquérant Poma à l’assaut des steppes mongoles

Les portes de l’Asie s’ouvrent pour le groupe français Poma qui vient de décrocher son premier marché à Oulan-Bator, la capitale mythique de la Mongolie. L’entreprise iséroise sera épaulée sur ce contrat par l’ingénieriste Egis.

Source : Le conquérant Poma à l’assaut des steppes mongoles – Construction Cayola

Le câble A est dans les tuyaux

Île-de-France Mobilités vient de voter la convention de financement du premier téléphérique francilien, le Câble A, qui reliera Créteil à Villeneuve-Saint-Georges en 2023. L’entreprise qui réalisera les travaux de construction sera choisie début 2021.

Sept années, c’est le temps qu’il a fallu à Ile-de-France Mobilités pour faire aboutir le premier projet de téléphérique urbain francilien, le Câble A-Téléval. Mobilisant 125 M€ financé à 49 % par la région Ile-de-France, à 30 % par le département du Val-de-Marne et à 21 % par l’Etat, ce projet de transport aérien de 4,5 km de long doit permettre de désenclaver via 5 stations plusieurs quartiers de Créteil, Limeil-Brevannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges, en les reliant au bus et à la ligne 8 du métro. Île-de-France Mobilités financera quant à elle les télécabines et les coûts d’exploitations de la ligne, comme pour l’ensemble des lignes « classiques » de transports en commun. Cette convention de financement permet à l’Autorité organisatrice de poursuivre la consultation en cours avec les entreprises candidates pour la réalisation des travaux. Le choix du lauréat sera décidé début 2021 et lancera ainsi le début des études de conception détaillée et des travaux de réalisation. 

Source : Le câble A est dans les tuyaux – Construction Cayola

Vidéo. En quoi consiste l’Urbanloop, projet futuriste et écologique de transport public mené à Nancy ?

Fruit de l’imagination d’élèves ingénieurs, ce projet de transport rapide et écolo pourrait se concrétiser dès 2024 dans la ville lorraine.

Des sortes de capsules, individuelles, en duo ou prévues pour un vélo. En mai prochain, sur un parcours de plus d’un kilomètre, le projet “Urbanloop”, un mode de transport écologique et économique, passera son premier test officiel. Sur deux boucles, dotées de trois capsules et d’autant de stations, il tentera de battre le record du monde d’économie d’énergie pour un véhicule autonome.

Source : Vidéo. En quoi consiste l’Urbanloop, projet futuriste et écologique de transport public mené à Nancy ? – Sud Ouest.fr

Les pylônes du téléphérique urbain se dressent dans le ciel toulousain

Téléo, le nouveau mode de transport en commun par câble toulousain, doit être mis en service à l’été 2021. Sur le chantier, les stations prennent forme et les pylônes sont désormais tous installés.

Source : Les pylônes du téléphérique urbain se dressent dans le ciel toulousain

Virgin Hyperloop a testé sa capsule de transport avec des passagers à bord

Virgin Hyperloop, une des entreprises qui s’est lancée dans la construction d’un système de transport ferroviaire ultra rapide par sustentation magnétique dans un tube à atmosphère contrôlée, a réalisé un premier essai avec deux personnes à bord de sa capsule XP-2. Cette dernière, spécialement conçue pour démontrer la sécurité des systèmes embarqués, s’est élancée à 172,8 km/h dans un tunnel d’essai de 500 mètres. Virgin Hyperloop est encore bien loin des 1 000 km/h promis.

Source : Virgin Hyperloop a testé sa capsule de transport avec des passagers à bord

Oui, rouler à 110 km/h plutôt que 130 pourrait vraiment limiter notre impact sur le climat

La proposition la plus polémique de la convention citoyenne pour le climat a certainement été celle de limiter la vitesse maximale autorisée de 130km/h à 110km/h sur l’autoroute.Pour beaucoup de Français opposés à cette mesure, cette limitation est « purement idéologique » et restreindrait considérablement leurs déplacements. La proposition n’a d’ailleurs pas été retenue par le gouvernement.Au cœur du débat néanmoins, se pose la question de l’efficacité d’une telle limitation pour réduire les émissions.

Source : Oui, rouler à 110 km/h plutôt que 130 pourrait vraiment limiter notre impact sur le climat

Tableau de bord de la mobilité en Île-de-France

Dans un contexte de crise sanitaire qui perdure, avec des impacts considérables sur les activités économiques et sociales, le suivi de l’évolution de la mobilité est un besoin qui s’affirme chaque jour afin d’analyser le comportement des usagers des différents modes de transport. Pour répondre à cet objectif ambitieux, L’Institut lance un tableau de bord de la mobilité, une démarche unique en Île-de-France de collecte, d’analyse et de partage d’un large panel de données réactualisées régulièrement : circulation routière, covoiturage, transports en commun, vélo, trafic aérien, motifs de déplacement. Les données utilisées proviennent de la sphère open data, de plateformes en ligne ou de partenaires de L’Institut producteurs de données.

Source : Tableau de bord de la mobilité en Île-de-France

Le Japon innove encore : un aspirateur à AirPods dans le métro de Tokyo

Pour faire face à l’épidémie d’AirPods et autres écouteurs entièrement sans fils qui tombent sur les voies de train, les métros du monde entier doivent faire preuve d’ingéniosité. Chaque jour, des centaines d’écouteurs doivent être récupérés par les agents, mais les pinces dévolues à cet exercice ne sont pas très efficaces pour des objets si petits. Le scotch au bout d’un baton a fait ses preuves, mais ce n’est pas très élégant.

On pouvait compter sur le Japon pour trouver une meilleure solution. JR East, l’une des entreprises qui gèrent le métro à Tokyo, note que les écouteurs sans fil comptent pour un quart des objets tombés sur les voies, comme le rapporte le site Japan Times. Cela représente 950 cas sur les 78 stations de son réseau, entre juillet et septembre 2020. Pour aider les agents à les récupérer, Panasonic a donné un coup de main pour inventer… un aspirateur à AirPods !

L’aspirateur est monté sur une longue perche et des sortes de doigts souples à l’extrémité permettent de maintenir l’écouteur en place, sans l’aspirer pour autant. De quoi le remonter sur le quai et permettre à son propriétaire de le récupérer, sans risque. Cet équipement est en cours de test à la station d’Ikebukuro, avant un déploiement plus large si les essais sont concluants.

Source : Le Japon innove encore : un aspirateur à AirPods dans le métro de Tokyo | WatchGeneration

La RATP devient propriétaire de Mappy

La RATP a annoncé l’acquisition de Mappy et de son service de cartographie et d’aide à la navigation. Les deux groupes vont fusionner leurs compétences et proposer une application unique l’année prochaine.

Source : La RATP devient propriétaire de Mappy | iGeneration

Malus poids, émissions de CO₂ : intéressons-nous enfin aux véhicules intermédiaires !

Comment réduire les émissions de gaz à effet de serre émis par les véhicules automobiles ? Pour respecter la stratégie nationale bas carbone que s’est fixée la France, les évolutions technologiques actuelles sont loin d’être suffisantes, surtout si les voitures tendent à être de plus en plus lourdes.

Ainsi l’efficacité des voitures thermiques neuves a cessé de progresser ces dernières années, au lieu des fortes améliorations prévues par la stratégie nationale. Quant à la voiture électrique, la production du véhicule et de la batterie pèse fortement dans le bilan carbone total du véhicule.

D’où l’idée d’instaurer un système de bonus-malus fondé non seulement sur les émissions de CO2 mais aussi sur le poids des véhicules.

Cette mesure, perçue par beaucoup comme controversée, est-elle suffisante ?

Suite et source : Malus poids, émissions de CO₂ : intéressons-nous enfin aux véhicules intermédiaires !

Longue vie aux objets

Réparer un objet plutôt qu’en acheter un nouveau quand l’ancien commence à vieillir, cela vous parle ? En plus de vous rendre plus autonome, allonger la durée de vie de ses biens participe à la réduction des déchets et à l’épuisement des ressources. Utiles non ?

Pour vous aider à adopter cet éco-geste dans votre quotidien, l’Agence de la Transition Écologique (ADEME) et le ministère de la Transition écologique ont mis en place le site longuevieauxobjets.gouv.fr. Au programme : emprunt, réparation et don d’objets !

Source : Longue vie aux objets | ADEME