Le service de covoiturage WayzUp intègre les abonnements transport de huit villes

Le service de covoiturage de proximité WayzUp intègre les pass transport de huit grandes agglomérations. L’objectif ? Inciter les abonnés à covoiturer sur les trajets domicile-travail, et les collectivités à prendre en charge à terme le financement du service.

Source : Le service de covoiturage WayzUp intègre les abonnements transport de huit villes

Grenoble ouvre ses « autoroutes à vélos » sécurisées

A Grenoble, la Métropole veut tripler l’usage du vélo d’ici à 2020 en portant sa part modale à 216.000 déplacements par jour, soit une part équivalente à celle du tramway. Pour cela, elle a imaginé ‘Chronovélo’, un réseau d’axes cyclables structurants. Avec ces ‘autoroutes à vélo’, la collectivité souhaite sécuriser ce mode, prévenir les conflits d’usage et lui donner davantage de visibilité.

Source : Grenoble ouvre ses « autoroutes à vélos » sécurisées

Seulement 2% des actifs se rendent à leur travail en vélo

L’Insee a publié, le 17 janvier 2017, un document synthétique sur la pratique du vélo dans les trajets domicile-travail. La part modale de la bicyclette reste marginale à l’exception de quelques grands agglos comme Strasbourg, Grenoble ou Bordeaux. La veille, le Club des villes et territoires cyclables a publié ses pistes pour développer la pratique du vélo, de quoi inspirer les candidats à la présidentielle.

Source : Seulement 2% des actifs se rendent à leur travail en vélo

Vers une indemnité kilométrique covoiturage ?

Afin d’encourager la pratique du covoiturage, STMicroelectronics a expérimenté le versement d’un « abondement » à ses salariés qui covoiturent.

Source : Vers une indemnité kilométrique covoiturage ?

Autoroute apaisée, contribution au débat – Scot 2030

Dans la cadre des ateliers du Grenelle (2010), l’EP SCoT a proposé à des professionnels, des enseignants et des étudiants de l’Institut d’Urbanisme de Grenoble, de l’École Nationale des Travaux Public d’Etat et de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, de simuler le principe des autoroutes apaisées sur l’A48 et la rocade Sud.

Retrouvez les éléments et conclusions de ces travaux :

Source : Autoroute apaisée, contribution au débat – Scot 2030

Téléphérique urbain : les villes se lancent

Une loi présentée début février en conseil des ministres clarifie les incertitudes juridiques et n’oblige plus les municipalités à exproprier tout en instaurant des servitudes. Brest, Toulouse, Orléans, Grenoble et Créteil ont des projets sur la table qui ont l’avantage d’être moins cher que le tramway.

Source : Téléphérique urbain: les villes se lancent

Étude : Mobilité et villes moyennes. État des lieux et perspectives

À la suite des élections municipales de 2014, la presse s’est emparée d’un mouvement qui, selon elle, touche plusieurs agglomérations, et en particulier les villes moyennes. Celui d’une redéfinition, voire même une remise en question, des choix opérés en matière de projets de mobilité durable et de déplacement tels que décidés par les équipes précédentes. La problématique concerne la place de la voiture en centre-ville et plus précisément, le postulat selon lequel, seule la voiture contribue au dynamisme économique des centres villes.

Face à ce constat, le GART a souhaité analyser ce phénomène, au travers de son étude « Mobilité et villes moyennes. État des lieux et perspectives ». Fort des analyses réalisées dans ce cadre, tous les modes de transport ont leur créneau de pertinence dans la chaîne de mobilité. La cohabitation entre dynamisme de centre-ville et solutions de mobilité durable est compatible.

Il paraît nécessaire de réfléchir à des solutions pour les agglomérations de taille intermédiaire et il n’existe pas de modèle « unique » en la matière ; cette étude propose des pistes qui peuvent être adaptées aux contextes locaux, notamment :

– l’intégration de la voiture dans une logique de mobilité durable et de complémentarité avec les modes alternatifs ;

– l’évolution des réseaux de transport collectif et le développement des solutions coordonnées de mobilité.

À l’heure de la COP21, le GART considère qu’il est essentiel de réaffirmer la place des villes moyennes dans la lutte engagée en faveur du report modal et de la transition énergétique.

Source : Site GART – Mobilités

Téléchargez ici l’étude mobilité et villes moyennes 1,35 Mo

MétroMobilité – OpenData

La majeure partie des données présentes sur le site metromobilite.fr sont disponibles sous forme de fichiers téléchargeables et régulièrement mis à jour.
Le catalogue des jeux de données téléchargeables actuellement est le suivant :

Transports en commun

Lignes des bus et tramways du réseau TAG
Points d’arrêts du réseau TAG
Agences de Mobilité
Points Services
Distributeurs automatiques de titres TAG
Relais TAG (dépositaires)
Horaires théoriques des bus et tramways TAG

Parkings

Informations Parkings
Informations Parkings Relais

Vélos

Pistes cyclables
Points de location Métrovélo
Consignes Métrovélo

Citélib

Localisation des emplacements Citelib
Localisation des stations Citélib by Ha:Mo
Disponibilité des véhicules Citélib by Ha:Mo
Disponibilité des véhicules iRoad Citélib by Ha:Mo
Disponibilité des véhicules Coms Citélib by Ha:Mo
Disponibilité des Stations Citélib by Ha:Mo
Dernière mise à jour : 13/05/2015

Source : MétroMobilité – OpenData

Grenoble : un téléphérique pour compléter l’offre de transport public

Grenoble-Alpes Métropole vient d’annoncer le lancement d’une concertation autour d’un projet de téléphérique urbain reliant quatre communes de l’agglomération. Le « métrocable » sera intégré au réseau de transport public de l’agglomération et permettra de relier trois lignes de tramway.

Source : Grenoble : un téléphérique pour compléter l’offre de transport public

Voir aussi le site de La Métro.

Grenoble reçoit le premier exemplaire d’une commande de 50 bus hybrides Iveco

L’agglomération de Grenoble s’est vue remettre à l’occasion des Rencontres nationales du transport public un bus hydride Urbanway Iveco. Il s’agit du premier exemplaire d’une commande de 54 véhicules qui seront livrés progressivement.

Source : Grenoble reçoit le premier exemplaire d’une commande de 50 bus hybrides Iveco

Grenoble généralise la vitesse limitée à 30 km/h

C’est une première en France. A la mi-2016, dans la plupart des rues de l’agglomération grenobloise, la vitesse des véhicules sera limitée à 30 km/h. Mardi 15 septembre, les maires de 42 communes membres de Grenoble-Alpes-Métropole, « la Métro », devaient s’engager à inverser la logique qui prévaut aujourd’hui en agglomération. « 30 km/h sera la règle, et 50 km/h, l’exception », précise Yann Mongaburu, vice-président de « la Métro » chargé des déplacements, élu à Grenoble sur la liste d’Eric Piolle (Europe Ecologie – Les Verts) en mars 2014.

Source : Grenoble généralise la vitesse limitée à 30 km/h

Voir aussi : La métropole de Grenoble généralise les zones 30

D’autres articles sur terraeco.net :

Grenoble va expérimenter dans ses bus la validation par carte bancaire

Depuis le 1er septembre 2015, il est possible de prendre les bus et tramways de Grenoble et de payer le mois suivant. Ce système de post-paiement est également testé sur cinq lignes du réseau départemental TransIsère. Par ailleurs, Grenoble va expérimenter la validation par carte bancaire sans contact. Ce service sera lancé le 19 septembre, lors de la semaine de la mobilité.

Source : Grenoble va expérimenter dans ses bus la validation par carte bancaire

Voir aussi : article du 31/07/2015

Bus : une révolution verte en route ?

Terminé, les vieux véhicules polluants dans les rues des capitales européennes ! Les bus sont destinés à être remplacés par des modèles plus récents, et, surtout, plus respectueux de l’environnement.

Via Mobilité Durable

Voir aussi : Navya, le véhicule autonome qui vous emmène en ballades et Cybus : La Rochelle : un minibus sans chauffeur

Grenoble va expérimenter le paiement sans contact à bord des bus

A partir de fin septembre 2015, une ligne de bus du réseau TAG de la métropole grenobloise sera équipée d’un système permettant aux voyageurs de payer leur trajet directement avec leur carte de paiement Visa sans contact.

Source : Grenoble va expérimenter le paiement sans contact à bord des bus

Vers une tarification plus juste | SMTC Grenoble

Extrait : Aussi, le comité syndical de ce jour a décidé que dès le 1er septembre 2015, les mesures suivantes seront appliquées :

  • baisse du tarif de l’abonnement mensuel 18-24 ans de 27,10 euros mensuels à 20 euros mensuels.
  • création d’un abonnement annuel libre circulation à 36 euros pour les plus de 75 ans sans limitation horaire
  • instauration de la gratuité sur le réseau pour les sorties scolaires réalisées sur le temps d’enseignement sur le réseau TAG, après demande préalable auprès de SEMITAG.
  • lancement du post-paiement sur téléphone portable et carte Oùra, à l’instar de la ville de Londres, pour améliorer l’attractivité à l’égard des usagers occasionnels.

 

Source : [COMMUNIQUÉ] Vers une tarification plus juste | SMTC Grenoble – Syndicat Mixte des Transports en Commun de l’Agglomération grenobloise