Le BHNS, nouvelle coqueluche des transports publics urbains ?

Trente et une lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) ou de prolongements de lignes ont été créées dans 23 agglomérations, en seulement dix ans. Moins cher que le tram, de moindre capacité aussi, il lui sert aussi de complément. Le BHNS n’est pas pour autant l’apanage des grandes collectivités. Retour sur cette success story.

Source : Le BHNS, nouvelle coqueluche des transports publics urbains ?

Voir aussi l’étude réalisée par TTK et Trans-Missions pour la Fnaut, qui s’appuie sur les chiffres transmis par les agglomérations, a analysé les cas de six lignes de BHNS (T-Zen 1 et TVM en Île-de-France, Metz, Nantes, Rouen et Strasbourg) et trois tramways (Besançon, Lyon et Tours) afin d’aider les élus à prendre la bonne décision.

Seulement 2% des actifs se rendent à leur travail en vélo

L’Insee a publié, le 17 janvier 2017, un document synthétique sur la pratique du vélo dans les trajets domicile-travail. La part modale de la bicyclette reste marginale à l’exception de quelques grands agglos comme Strasbourg, Grenoble ou Bordeaux. La veille, le Club des villes et territoires cyclables a publié ses pistes pour développer la pratique du vélo, de quoi inspirer les candidats à la présidentielle.

Source : Seulement 2% des actifs se rendent à leur travail en vélo

Étude : Mobilité et villes moyennes. État des lieux et perspectives

À la suite des élections municipales de 2014, la presse s’est emparée d’un mouvement qui, selon elle, touche plusieurs agglomérations, et en particulier les villes moyennes. Celui d’une redéfinition, voire même une remise en question, des choix opérés en matière de projets de mobilité durable et de déplacement tels que décidés par les équipes précédentes. La problématique concerne la place de la voiture en centre-ville et plus précisément, le postulat selon lequel, seule la voiture contribue au dynamisme économique des centres villes.

Face à ce constat, le GART a souhaité analyser ce phénomène, au travers de son étude « Mobilité et villes moyennes. État des lieux et perspectives ». Fort des analyses réalisées dans ce cadre, tous les modes de transport ont leur créneau de pertinence dans la chaîne de mobilité. La cohabitation entre dynamisme de centre-ville et solutions de mobilité durable est compatible.

Il paraît nécessaire de réfléchir à des solutions pour les agglomérations de taille intermédiaire et il n’existe pas de modèle « unique » en la matière ; cette étude propose des pistes qui peuvent être adaptées aux contextes locaux, notamment :

– l’intégration de la voiture dans une logique de mobilité durable et de complémentarité avec les modes alternatifs ;

– l’évolution des réseaux de transport collectif et le développement des solutions coordonnées de mobilité.

À l’heure de la COP21, le GART considère qu’il est essentiel de réaffirmer la place des villes moyennes dans la lutte engagée en faveur du report modal et de la transition énergétique.

Source : Site GART – Mobilités

Téléchargez ici l’étude mobilité et villes moyennes 1,35 Mo

Ligne D du tramway, vers Kehl : l’arc hissé au-dessus du pont Citadelle

Après la mise en place du tablier, c’est au hissage de la partie médiane de l’arc du pont que des salariés de la CTS et les médias ont été conviés hier. Dès la fin de cette semaine, l’arc sera complet. D’un poids de 400 tonnes, il assurera à terme la fonction de soutien du tablier, qui pèse 1 300 tonnes.

Source : [DIAPORAMA] Ligne D du tramway, vers Kehl : l’arc hissé au-dessus du pont Citadelle

Grand contournement ouest : l’Etat prévoit une augmentation de trafic sur l’A351

Interrogé dans le cadre de l’enquête public sur le tronçon de TSPO (Transport en Site Propre de l’Ouest strasbourgeois), qui doit voir une ligne de bus relier Ittenheim à Strasbourg, l’Etat reconnaît que la mise en service du GCO entraînera une augmentation de trafic conséquente sur cet axe autoroutier, communément appelé autoroute de Hautepierre.La variante retenue pour le dossier soumis à l’enquête publique n’est pas celle qui favorise au maximum le parcours des transports en commun sur l’axe A351-RN4 « car c’est la plus coûteuse, combinant des aménagements à la fois sur la RN4 et sur l’A351 ».

Source : Fil Info | Grand contournement ouest : l’Etat prévoit une augmentation de trafic sur l’A351

Secteur de Strasbourg Nord : Liaison cyclable est-ouest : le « pont des soupirs »

Après des nuits blanches et un chantier à rebondissements, une passerelle dédiée exclusivement aux déplacements doux fait le lien entre l’ouest et l’est de l’Eurométropole. Cinq mois après sa mise en service, 800 vélos l’empruntent chaque jour.

Source : Secteur de Strasbourg Nord | Liaison cyclable est-ouest: le « pont des soupirs »