Le vélo en ville, c’est bon pour la santé et l’environnement !

Contexte – La promotion de la marche et du vélo comme modes de déplacement présente plusieurs avantages tels que la réduction des émissions de polluants et l’augmentation de l’activité physique de la population. Mais, dans le même temps, les personnes qui adoptent ces modes de transport actifs peuvent se trouver exposées à un risque accru d’accidents de la circulation et d’inhalation de polluants. Le programme européen de recherche TAPAS (2009-2013) a été élaboré dans l’optique d’aider les décideurs à concevoir des politiques urbaines qui contribuent à la lutte contre le changement climatique et encouragent des pratiques favorables à la santé tout en réduisant les risques potentiels liés à ces pratiques.

Méthodes – Des modèles quantitatifs d’évaluation d’impact sanitaire (EIS) ont été développés dans le cadre d’une approche multidisciplinaire pour estimer les impacts globaux, dans six villes européennes, de politiques de promotion des transports actifs. Sont présentées ici les EIS réalisées à Barcelone (Espagne) concernant l’impact de l’installation d’un système de vélos en libre-service et celui de scénarios de report de l’utilisation de la voiture vers le vélo et les transports en commun. Les impacts sur la mortalité et la morbidité, au regard des risques liés à une augmentation de l’inhalation de polluants et d’accidents de la circulation, et celui de l’activité physique ont été estimés.

Résultats – Quel que soit le scénario, les bénéfices liés à l’activité physique induite par les modes de transport actif ou lors du report vers les transports en commun sont supérieurs aux risques associés à l’accroissement de l’exposition à la pollution de l’air et aux accidents de circulation. On observe également une diminution des émissions de gaz à effet de serre, par exemple de 9 000 tonnes par an dans le cas de la mise en place du système de vélos en libre-service à Barcelone.

Conclusions – Les bénéfices sur la santé des populations de politiques urbaines visant à promouvoir la marche et le vélo sont supérieurs aux risques liés à une augmentation de l’exposition à la pollution atmosphérique et aux accidents de circulation. Pour apprécier complètement ces bénéfices, de nouvelles EIS sont nécessaires en vue d’identifier les politiques de promotion des transports actifs les plus efficaces et cerner les caractéristiques des personnes les plus à même d’adopter ces modes de transports, avec un risque environnemental et individuel le plus réduit possible.

Source : Le vélo en ville, c’est bon pour la santé et l’environnement !

Piétons : 15 % des morts sur les routes

Une moindre utilisation de la marche à pieds peut s’expliquer par un fort sentiment de vulnérabilité des piétons : 85% des Français estiment qu’à pied, on est plus vulnérable que lorsqu’on circule en voiture ou en deux-roues motorisés. Une perception de vulnérabilité plus importante chez la population utilisant plus favorablement la marche comme principal moyen de déplacement : les 65 ans et plus. En comparaison avec les autres moyens de déplacement, la marche est l’un des modes où le sentiment de danger est le plus élevé. Une sensation de danger ressentie en marchant sur une route sans trottoir pour 41% des Français et lorsqu’un véhicule a circulé trop près d’eux pour 31%. Des situations dangereuses qui diffèrent selon le lieu d’habitation. Des Français également conscients que les piétons peuvent mettre en danger les autres usagers.

Source : Piétons : 15 % des morts sur les routes

La RATP va tester un bus électrique standard d’Heuliez sur son réseau 

Lors des Rencontres nationales du transport public, Elisabeth Borne, PDG de la RATP, et Rémy Foyer, directeur général délégué d’Heuliez Bus, ont signé un protocole d’accord pour le test d’un bus électrique standard en conditions réelles d’exploitation.

Source : La RATP va tester un bus électrique standard d’Heuliez sur son réseau 

Manuel Valls à la rencontre du transport public

En se rendant le 1er octobre 2015 aux Rencontres nationales du transport public, Manuel Valls voulait montrer « l’importance que le gouvernement attache au transport public ». Le premier ministre a confirmé dans son discours la « compensation intégrale » du versement transport (VT) dont le seuil de perception est passé de 9 à 11 salariés.

Source : Manuel Valls à la rencontre du transport public

Voir aussi : Versement transport : le projet de loi de finances 2016 prévoit 78 millions d’euros de compensation

RATP Dev se lance dans le marketing relationnel

RATP Dev va proposer à tous ses réseaux son outil de relation client (CRM) afin de conquérir et de fidéliser les usagers des transports. Les abonnés pourront bénéficier de réductions chez les partenaires commerciaux des réseaux locaux, et les autorités organisatrices communiquer sur les événements qui ont lieu dans l’agglomération.

Source : RATP Dev se lance dans le marketing relationnel

Le Gart se penche sur la mobilité des « agglos » de taille moyenne

Lors des Rencontres nationales du transport public, le Gart a présenté les résultats de son étude Mobilité et villes moyennes. L’association d’élus en charge des transports fait plusieurs préconisations pour que ces agglomérations de taille moyenne trouvent un juste équilibre entre la voiture et les transports publics.

Source : Le Gart se penche sur la mobilité des « agglos » de taille moyenne

La SNCF va rendre public son programme de travaux ligne par ligne

C’est la principale mesure annoncée le 1er octobre 2015 par le secrétaire d’État Alain Vidalies à l’issue du dernier Comité de suivi de la sécurité ferroviaire : la SNCF va publier en gare et sur son site internet le programme de travaux de maintenance qu’elle conduit ligne par ligne.

Source : La SNCF va rendre public son programme de travaux ligne par ligne

SNCF Transilien met l’accent sur la propreté des rames

Après les lignes D et R, des QR code propreté vont être déployés dans les rames C et J du Transilien. Les usagers peuvent ainsi signaler, en quelques clics, un souci dans leur train. Cet outil permet de réduire le délai d’intervention par deux, passant de 7 à 3-4 jours en moyenne.

Source : SNCF Transilien met l’accent sur la propreté des rames

La Sanef va analyser le taux d’occupation des véhicules sur l’A14

Le groupe japonais Nec et la société d’autoroute Sanef vont tester, à partir de novembre 2015, un système de comptage automatisé du nombre de passagers par voiture. Cette expérimentation sera menée au péage de Montesson sur l’A14. L’objectif ? Connaître le taux d’occupation des véhicules afin de développer des mesures favorisant le covoiturage.

Source : La Sanef va analyser le taux d’occupation des véhicules sur l’A14

Régionales : le PS propose la gratuité des transports scolaires

La direction du Parti socialiste a présenté, le 21 octobre 2015, la liste des mesures que les candidats PS aux régionales devront défendre sur le terrain. Parmi elles, la gratuité des transports scolaires et la création d’un passe transport unique au niveau régional.

Source : Régionales : le PS propose la gratuité des transports scolaires