Autocars Macron : le profil et le comportement des voyageurs décryptés

L’Arafer a publié, le 6 janvier 2017, sa première enquête sur les pratiques de mobilité des voyageurs des autocars Macron. Les résultats montrent que les services librement organisés (SLO) ont permis de créer une demande nouvelle de transport, même si sur un an l’autocar longue distance aurait pris 1,9 million de voyageurs au train et 1,3 million au covoiturage.

Source : Autocars Macron : le profil et le comportement des voyageurs décryptés

Autocars Macron : 12 euros les 376 kilomètres !

Une recette moyenne par voyageur de 3,2 euros pour 100 kilomètres en 2015 : ce chiffre établi par l’Arafer, qui a publié le 21 mars 2016 ses premières données sur le marché, reflète l’intensité de la guerre des prix à laquelle se livrent les six acteurs de ce nouveau marché. Par ailleurs, leurs autocars ont circulé en moyenne avec deux tiers de leur sièges vides, preuve d’une offre abondante. Autant de signes annonciateurs d’une rationalisation prochaine du secteur.

Source : Autocars Macron : 12 euros les 376 kilomètres !

Libéralisation de l’autocar : le gouvernement dresse un bilan flatteur

France Stratégie, organisme rattaché à Matignon, estime dans un rapport publié le 1er mars qu’en six mois, 1,5 million de personnes ont voyagé en autocar et que la libéralisation du secteur aurait créé 1300 emplois. L’Arafer a retardé la publication de ses propres chiffres à la mi-mars.

Source : Libéralisation de l’autocar : le gouvernement dresse un bilan flatteur

L’accident mortel, hantise des transporteurs par autocar

C’était le mercredi 14 octobre, à la Maison de la Chimie, un superbe hôtel particulier de la rive gauche où se tiennent régulièrement des congrès parisiens ou des réunions politiques. La Fédération nationale des transports de voyageurs (FNTV) y tenait dans l’allégresse son 23e congrès, le premier depuis la libéralisation du marché de l’autocar par la loi Macron, votée cet été.

Six cent personnes, autocaristes, fournisseurs de services, députés, journalistes, se saluaient dans une joyeuse ambiance. La salle était comble. Les petits plats avaient été mis dans les grands. Le ministre de l’économie Emmanuel Macron en personne était venu prononcer un discours en ouverture. En fin de matinée, Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux transports, lançait : « A nous de vous faire préférer l’autocar. »

Source : L’accident mortel, hantise des transporteurs par autocar

Idbus devient Ouibus et va ouvrir 85 nouvelles lignes d’autocar en 5 mois

Les premières lignes nationales par autocar de la SNCF seront ouvertes ce 4 septembre 2015. Il s’agit au départ de Paris de rallier, vers l’Est, Nancy, Strasbourg et, vers l’Ouest, Nantes, Le Mans et Angers au prix d’appel de 5 euros. En cinq mois, Ouibus, nouveau nom d’Idbus, va couvrir la France de 85 nouvelles liaisons desservant 35 destinations.

Source : Idbus devient Ouibus et va ouvrir 85 nouvelles lignes d’autocar en 5 mois

Voir également : Ouibus, Ouigo : l’annonce de la nouvelle offre de la SNCF moquée par un faux communiqué

Les vieux poids lourds et autocars boutés hors de Paris

Les vieux poids lourds et autocars boutés hors de Paris Depuis ce mardi, les véhicules de plus de 3,5 tonnes et datant d’avant 2001 sont interdits dans la capitale. Place de la Nation, la police procédait aux premiers contrôles. Stupéfaction des chauffeurs.

Retrouvez cet article sur Libération.fr