La médiation des litiges de la consommation est née

L’ordonnance mettant en œuvre une médiation des litiges de la consommation a été publiée au Journal officiel le 21 août 2015. Les professionnels du transport terrestre de voyageurs doivent désormais proposer une médiation en cas de litige avec un client. Le secteur avait anticipé la transposition en droit français de la directive européenne 2013/11/UE, l’UTP et la FNTV ayant notamment adhéré à la médiation Tourisme et Voyage.

Source : La médiation des litiges de la consommation est née

Egis va superviser les travaux de la future ligne de métro de Guadalajara

Egis, en groupement avec Transconsult, a remporté la supervision des travaux de l’ensemble des systèmes de la future ligne de métro de Guadalajara au Mexique. Déjà présente dans le pays, l’entreprise de conseil et d’ingénierie a ouvert, voici quelques mois, une nouvelle filiale, EgisMex.

Source : Egis va superviser les travaux de la future ligne de métro de Guadalajara

Transamo a développé un outil d’enquête déplacements

La filiale de Trandev a mis au point l’appli mobile my-ways qui permet de recueillir tous les déplacements d’un usager – transports publics, marche à pied, vélo, voiture. Un outil destiné aux collectivités qui souhaitent notamment optimiser leur réseau, l’offre sur un territoire ou un arrêt précis.

Source : Transamo a développé un outil d’enquête déplacements

et directement le service my-ways.fr

Eurecab, nouveau comparateur de VTC et de taxis

Deux anciens de la SNCF à l’origine d’iDCAB lancent un comparateur de VTC et de taxis. Le client peut, en un clic, comparer les prix et les offres, et réserver un chauffeur. Eurecab prend une commission de 10-12% sur chaque course.

Source : Eurecab, nouveau comparateur de VTC et de taxis

et directement le service eurecab.com

Le Gart a décortiqué l’intermodalité vélo-transports collectifs

A travers des exemples de plusieurs agglomérations et régions, le Groupement des autorités responsables de transport (Gart) recense les bonnes pratiques en matière d’intermodalité vélos-transports collectifs. Dans son étude, l’association d’élus insiste notamment sur les relations entre les acteurs institutionnels, parties prenantes du déploiement de ces actions.

Source : Le Gart a décortiqué l’intermodalité vélo-transports collectifs

Voir également : site du GART pour l’étude : les pratiques d’intermodalité vélo-transports collectifs

Et les Cahiers du GART n°12 : Le vélo au service de l’intermodalité (pdf)

Mai 2015. Le développement du vélo participe à la mise en oeuvre de politiques de mobilité durable efficaces visant à améliorer la qualité de l’air et à lutter contre le changement climatique.Il permet également de rééquilibrer le partage de la voirie au profit des modes non motorisés, de développer des solutions de mobilité à un coût soutenable, de satisfaire au principe du « droit à la mobilité » et, enfin, d’améliorer la santé publique.C’est dans une chaîne multimodale de déplacements que le potentiel du vélo est le plus important. C’est la raison pour laquelle les collectivités instituent de plus en plus fréquemment des politiques qui encouragent les pratiques intermodales, associant le vélo et les transports collectifs : voirie cyclable et services vélos connectés avec l’offre de transports, stationnements vélos sécurisés aux abords des stations de transports collectifs,information multimodale, support billettique commun, tarification combinée, embarquement des vélos, etc.Par ailleurs, la loi du 27 janvier 2014 de Modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles (MAPTAM) a consacré le passage d’une approche transports à une approche mobilités en transformant les Autorités organisatrices de transports urbains (AOTU) en Autorités organisatrices de la mobilité (AOM). Désormais, l’AOM a en charge l’organisation d’une alternative globale à l’autosolisme, qui comprend la gestion des transports collectifs, mais aussi le développement de tous les autres modes et usages alternatifs.Il est de son ressort de les rendre complémentaires et de les interconnecter au mieux pour renforcer leur efficacité. De plus, cette loi a institué les Schémas régionaux de l’intermodalité (SRI), qui devront prendre en compte le vélo comme composante à part entière de l’offre de mobilité développée par les collectivités locales.C’est dans ce contexte que le GART a décidé de mener une étude sur le déploiement de l’intermodalité vélo-transports collectifs, dont ce numéro des Cahiers livre de larges extraits. Ce travail vise à analyser les actions mises en oeuvre par les collectivités pour mieux lier l’usage du vélo et des transports collectifs, et à identifier les facteurs jouant en faveur de ces actions, ou leur faisant obstacle.

Systra acquiert une société brésilienne de conseil et d’ingénierie

La filiale de la RATP et de la SNCF a annoncé le 7 août 2015, l’acquisition de l’entreprise brésilienne de conseil et d’ingénierie Tectran. Déjà présente au Brésil, Systra entend ainsi renforcer sa position sur un marché où les besoins en infrastructures de transports sont “considérables”.

Source : Systra acquiert une société brésilienne de conseil et d’ingénierie

Macron, NOTRe, accessibilité, transition énergétique : août, le mois des lois

Comme prévu, entre mi-juillet et mi-août 2015, l’arsenal législatif de la France s’est accru de quatre nouvelles lois qui concernent le secteur de la mobilité: loi Macron, loi sur la Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), loi sur la transition énergétique et loi sur l’accessibilité.

Extrait :

La loi sur la Nouvelle organisation territoriale de la république, dite loi NOTRe, a été publiée au Journal officiel du 8 août 2015. […] Rappelons que la loi NOTRe confie notamment aux régions la responsabilité des transports jusque-là dévolus aux départements, lignes régulières interurbaines et scolaires.

La loi redéfinit par ailleurs la notion de “périmètre de transports urbains” (PTU) qui devient “ressort territorial de l’autorité organisatrice de la mobilité“. Cela signifie que l’agglomération reste autorité organisatrice des transports publics sur son territoire, mais qu’elle aura à gérer indifféremment des lignes urbaines dans les zones denses et des lignes interurbaines dans le rural.

 

Source : Macron, NOTRe, accessibilité, transition énergétique : août, le mois des lois

JCDecaux rafle le contrat des abribus publicitaires de Londres

JCDecaux a annoncé avoir remporté le contrat des abribus publicitaires des transports urbains de Londres pour un montant de 700 millions d’euros sur huit ans à compter du 1er janvier 2016. Un marché qui porte sur 5000 abribus digitalisés et cible 6,5 millions de voyageurs par jour.

Source : JCDecaux rafle le contrat des abribus publicitaires de Londres

Thales remporte un contrat d’1 milliard d’euros pour moderniser le métro de Londres

Transport for London a confié à Thales la modernisation de quatre lignes de métro représentant 40% du réseau. Ce contrat d’une valeur d’un milliard d’euros porte sur le système de signalisation et de contrôle des trains et doit permettre d’augmenter d’un tiers les capacités de transport sur ces lignes.

Source : Thales remporte un contrat d’1 milliard d’euros pour moderniser le métro de Londres

When Are Bus Lanes Warranted? Considering Economic Efficiency, Social Equity and Strategic Planning Goals

This report describes a framework for determining when bus lanes are warranted. Bus lanes increase urban transport system efficiency and equity by favoring higher value trips and more space-efficient modes over lower-value trips and space-intensive modes. Bus lanes can carry more passengers than general traffic lanes, and so increase total capacity (people per traffic lane), increase transit system operating efficiency, directly benefit bus passengers, cause travelers to shift from automobile to transit which reduces various transportation problems, and support more transit-oriented development. This paper examines how these impacts are considered in conventional planning, describes examples of bus lane planning and evaluation, and discusses ways to optimize their implementation. This analysis suggests that bus lanes are generally warranted where, after all economically justified pro-transit policies are implemented, they would attract more than 800 peak-hour passengers (about 20 buses) on surface streets or 1,800 peak-hour passengers (about 40 buses) on grade-separated highways, since they carry more passengers than a general traffic lane, and so save total travel time. Bus lanes are often justified with even lower ridership levels, due to the additional indirect benefits provided by reduced urban-peak automobile travel. Comprehensive evaluation can justify extensive bus lane networks in most cities, particularly rapidly-growing cities in developing countries.

Via :  Victoria Transport Policy Institute

For an application of this analysis see, “The Case For Bus-Only Lanes on Georgia Street: An Observational Study” (http://bit.ly/1NlTHxI )

Du jazz pour attendre son tramway à Nice

Les passagers du tramway à Nice peuvent, depuis ce mercredi matin, patienter en écoutant les futures têtes d’affiche du Nice Jazz Festival

Grâce à un tout nouveau dispositif mis au point et inauguré par JC Decaux dans le cadre d’un festival de musique, les arrêts Jean-Médecin (face à Nice Etoile) et Opéra Vieille Ville sont dotés de bornes musicales.

Au menu, quatre listes de lectures avec des extraits interprétés par les talents de la Note Bleue qui seront présents cet été à place Masséna et au théâtre de Verdure.

Pour les écouter, rien de plus simple : il suffit de “plugger” son casque audio. Ou de faire appel aux hôtesses qui seront présentes sur place et qui disposeront de casques adaptés.

Source : Du jazz pour attendre son tramway à Nice | Nice | Nice-Matin

Le Mans, tramway : des nouveaux feux sur le rond-point de la rocade

Depuis sa mise en service fin 2007, le tramway du Mans a été impliqué dans 29 collisions. Un chiffre en dessous de la moyenne nationale.

16 % des accidents ont lieu au giratoire du boulevard Clemenceau et de l’avenue Georges-Durand (à hauteur de l’enseigne Saint-Maclou).

Afin d’améliorer la sécurité au passage du tramway, de nouveaux feux ont donc été installés.

Les accidents ont souvent lieu alors que les automobilistes circulant sur la rocade regardent à gauche en entrant sur le giratoire mais se trouvent surpris par le feu rouge du tramway.

Un feu tricolore a donc été installé à l’entrée du giratoire. Ces feux clignotants (orange) passent au rouge en même temps que les autres gros feux annonçant le tram. L’automobiliste doit alors stopper avant d’entrer sur le giratoire.

Source : Le Mans. Tramway : des nouveaux feux sur le rond-point de la rocade

MS Project : mise en forme conditionnelle d’un diagramme de Gantt en fonction d’une liste déroulante de caractérisation d’un champ

Une question est souvent posée : est-il possible de réaliser une mise en forme conditionnelle d’un diagramme de Gantt (couleurs des barres…), en fonction de valeurs d’une liste déroulante de caractérisation des tâches ?

Par exemple, si un champ personnalisé « Phase du projet », basé sur une liste de valeurs, est défini pour caractériser chaque tâche, comment faire pour que chaque barre ait une couleur qui corresponde à une des phases du projet ?

Source : Mise en forme conditionnelle d’un diagramme de Gantt en fonction d’une liste déroulante de caractérisation d’un champ | Blog consacré aux solutions de gestion de projet Microsoft

La France et ses territoires

L’édition 2015 de La France et ses territoires brosse un portrait complet du territoire national, vu par la statistique publique. L’analyse couvre les grands thèmes suivis par l’INSEE (population, emploi…) et montre que le nouveau découpage en treize régions a tendance à gommer les anciennes différences. Ainsi, le PIB par habitant s’homogénéise et la démographie est mieux répartie. Mais ce « lissage » ne doit pas faire oublier les différences entre les espaces à forte, moyenne, faible et très faible densité. L’utilisation d’une maille kilométrique pour représenter les populations (comme l’illustre la figure ci-dessous) permet de faire ressortir cette hiérarchie. Il ne doit pas non plus masquer le contraste qui se creuse entre une France du Sud qui concentre les emplois les plus qualifiés et une France du Nord plus agricole, ouvrière et industrielle. La publication est aussi l’occasion de comparer les villes françaises à quelques villes européennes. Bonne nouvelle : nos villes sont plutôt sûres, jeunes, et nous disposons de 42 m2 habitables par personne, alors que la moyenne européenne est à 36 m2.

Beaucoup d’indicateurs statistiques, bien que peu/pas sur la mobilité et les transports.

Source : DécryptaGéo