Transport urbain : la recette par voyage en baisse depuis dix ans

L’UTP constate que la recette par voyage est en baisse continue depuis dix ans. En cause, une progression des recettes systématiquement inférieure à celle du trafic. L’organisation professionnelle considère que ce décalage persistant menace la pérennité de l’offre de transport public urbain.

Source : Transport urbain : la recette par voyage en baisse depuis dix ans

Manuel Valls à la rencontre du transport public

En se rendant le 1er octobre 2015 aux Rencontres nationales du transport public, Manuel Valls voulait montrer “l’importance que le gouvernement attache au transport public”. Le premier ministre a confirmé dans son discours la “compensation intégrale” du versement transport (VT) dont le seuil de perception est passé de 9 à 11 salariés.

Source : Manuel Valls à la rencontre du transport public

Voir aussi : Versement transport : le projet de loi de finances 2016 prévoit 78 millions d’euros de compensation

Extension de la ligne A du SMTD : la voie béton présente des malfaçons

Fissures, raccords qui ne sont pas à la même hauteur, différences de niveau du béton sur certaines parties du site propre : des interventions seront nécessaires sur cette voirie réservée qu’emprunteront les bus à haut niveau de service quand elle entrera en fonction. Le SMTD n’aura rien à débourser.

Source : Extension de la ligne A du SMTD : la voie béton présente des malfaçons – La Voix du Nord

Troisième ligne de tram de Saint-Étienne : la Caisse des Dépôts pourrait prêter beaucoup à la Métropole

Les élus de Saint-Étienne se penchent sur le dossier de la troisième ligne de tramway de la ville lors du conseil municipal de lundi soir (le 12 octobre). L’occasion de faire le point sur le financement de ce très gros projet de 70 millions d’euros au moins.

Source : Troisième ligne de tram de Saint-Étienne : la Caisse des Dépôts pourrait prêter beaucoup à la Métropole

Le conseil municipal de Saint-Etienne a vu le maire et son opposition débattre de l’opportunité de réaliser une 3e ligne de tramway. Alors que la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a apporté son soutien au projet.

Source : Saint-Etienne : Un tramway nommé… « pharaonique » ou « structurant » ?

Financer la mobilité

Les services de transport et les réseaux d’infrastructures sont gourmands en dépenses publiques. Or la contrainte budgétaire est forte sur les finances publiques, ce qui conduit à un redoutable effet de ciseaux : les besoins de financement sont croissants alors même qu’il est de plus en plus difficile de trouver des recettes fiscales. Ce déséquilibre caractérise peu ou prou tous les modes de transport, les LGV comme les routes et autoroutes, les transports collectifs (TC) urbains comme les voies navigables ou les trains régionaux (TER).

Nous ne pouvons plus compter sur l’écoredevance poids lourds et l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF) doit même payer les indemnités de la société Écomouv’. Face au rationnement qui s’annonce, une nouvelle réflexion s’impose sur le financement et la tarification de la mobilité, mais aussi sur les coûts et la productivité des services de transport subventionnés.

Cela mène à quelques révisions déchirantes qui conduisent à une approche radicalement nouvelle : la fin du « toujours plus » ! Cette nouvelle donne se résume ainsi : les utilisateurs des infrastructures et des services de mobilité doivent à l’avenir contribuer plus largement à leur financement. Pour cela, il est préférable de substituer progressivement des redevances (vignette, péages…) aux taxes. Par ailleurs, les services de transport collectif doivent dégager des gains de productivité qui permettront d’économiser l’argent public. Dans les domaines où les subventions publiques sont importantes, les prix doivent augmenter et les coûts doivent diminuer.

 

Source : Financer la mobilité (fondapol)

13,1 milliards d’euros de fonds européens pour les projets de transports

La Commission européenne devrait investir 13,1 milliards d’euros dans 276 projets de transports sélectionnés dans le cadre des premiers appels à propositions du mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE). En France, sontnotamment retenus des études sur un système d’interconnexion entre le métro du GrandParis et les aéroports parisiens, le Lyon-Turin, la ligne nouvelle Bordeaux-Daxou encore un projet de déploiement de systèmes de transport intelligents (ITS) sur les autoroutes, routes et rues.

Source : 13,1 milliards d’euros de fonds européens pour les projets de transports